Call of the Forsaken, vingtième extension d'EverQuest, est disponible

EverQuest, le vétéran des MMO, poursuit son bonhomme de chemin depuis quatorze ans et accueille tout juste sa vingtième extension, Call of the Forsaken.

Officiellement annoncé début août dernier dans le cadre de la SOE Live 2013, Call of the Forsaken, la vingtième (!) extension d'EverQuest est déployée aujourd'hui sur les serveurs du « papi des MMO ». Toujours vivace après quatorze ans d'exploitation, EverQuest fait ainsi évoluer sa trame et poursuit l'histoire de Norrath.
Avec l'extension, d'étranges événements ont conduit à rompre le voile qui séparait Norrath de l'Ethernere, conduisant à mêler les réalités et leurs originalités. Ainsi, dans les plaines de West Karana jusqu'alors réputées pour leur calme, les joueurs seront confrontés à la puissante dragonne Lendiniara et devront enquêter sur les raisons de sa présence, collecter d'anciens artefacts et retrouver quelques-unes des figures emblématiques d'un temps qu'on croyait révolu pour restaurer l'ordre des choses dans Norrath.

En plus d'offrir un second souffle à l'histoire d'EverQuest (qui croise parfois celle d'EverQuest II et prochainement celle d'EQ Next pour autant d'univers communs mais parallèles), Call of the Forsaken promet aussi quelques nouveaux contenus et fonctionnalités. Comme les Aventures Héroïques, de nouvelles missions dynamiques générées à chaque tentative pour renouveler l'expérience de jeu et les chances d'obtenir des équipements rares inédits.
Si EverQuest est maintenant distribué en free-to-play avec ses dix-huit premières extensions, Call of the Forsaken est néanmoins vendu sur le site officiel en versions standard (39,99 dollars) ou collector (89,99 dollars), intégrant l'une et l'autre divers goodies devant faciliter les premiers pas le contenu de haut niveau de l'extension.

Réactions (15)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Call of the Forsaken ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,4 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.